eau potable

Une paille qui rend l’eau potable

Le Danois Torben Vestergaard Frandsen, en collaboration avec Rob Fleuren (Pays Bas) et Moshe Frommer (Israël), a inventé un nouveau type de paille, appelée LifeStraw, permettant, grâce à différents filtres textile et sans électricité, de filtrer l’eau à faible coût (3 $ l’unité). A tout moment, environ la moitié de la population mondiale vivant en dessous du seuil de pauvreté souffre de maladies d’origine hydrique, entraînant chaque jour la mort de plus de 6000 individus – principalement des enfants – lorsqu’ils boivent de l’eau insalubre.
SFC info en ligne n° 21, novembre 2005 page 10

LifeStrawMD est un moyen portatif de purification de l’eau qui assainie l’eau de surface et la rend saine pour une consommation par l’homme. Elle ne mesure que 25 cm de long et 29 mm de diamètre et peut être accrochée autour du cou. Son utilisation ne nécessite ni courant électrique ni pièce de rechange. Elle permet de filtrer par aspiration jusqu’à 700 litres d’eau (elle a donc une espérance de vie d’environ un an, sur la base d’une consommation journalière de 2 litres) et d’éliminer de manière efficace la plupart des micro-organismes responsables des maladies hydriques telles que diarrhée, dysenterie, typhoïde et choléra. Par contre, elle ne permet pas de filtrer l’arsenic, le fer, ou les autres métaux lourds. LifeStrawMD contient de la résine antiseptique PuroTech (PDR) – un matériau breveté et particulièrement efficace, tuant les bactéries par simple contact. Des pré-filtres textiles sont utilisés afin d’éliminer les particules de moins de 15 microns. Le charbon actif retient les particules telles que les parasites.
LifeStraw vient de remporter le prix du design 2005 (INDEX 2005) dans la catégorie « Body » (corps).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.