mort nucleaire en france

Dose acceptable : En France aussi, le nucléaire tue à petit feu

Ce que vous lisez sur cet article est inacceptable. pour autant, près de chez vous, en France, oui, en France, des salariés sont exposés sciemment aux rayonnements ionisants dans l’industrie nucléaire. Le lobby du nucléaire français se gratifie d’être plus propre qu’ailleurs. Pour autant, de nombreux salariés français cumulent des doses vie de plus de 500 msv. Lisez l’article sur le décès de Christian Verronneau tué par le nucléaire et n’ayant jamais atteint cette dose vie. il est décédé avec un cumul vie moindre.

Ce lobby se gratifie que les salariés du nucléaire français ne dépassent jamais la dose acceptable (la législation qui dit qu’à cette cette dose, il n’y a pas de risque), 20 millisieverts par an. ce lobby ne vous dit pas que cette dose se cumule à celles des années précédentes et à celles des années à venir. Il ne dit pas, non plus que les doses reçues le sont parfois hors législation et que pour certains liquidateurs (nous les salariés), nous pouvons prendre le quart de cette dose en quelques minutes. Il ne dit pas qu’il se sert des salariés de la sous-traitance pour faire supporter plus de 80 % des doses reçues. que cette exploitation inhumaine, au travers d’un fort turn-over permet de se déresponsabiliser car aucun suivi médical post-exposition n’est appliqué en France. Comme cela pas de traces… que les salariés malades du nucléaire ne sont répertoriés dans un registre, qu’aucunes entreprises de ce lobby accompagnent les malades, ne se soucient de leurs sorts…

Nombreux sont malades à cause des expositions aux rayonnements ionisants, nombreux sont décédés.

La dose de 20 millisierverts par an est une dose soit disant acceptable. cette dose vous fait accepter de nous tuer, de nous sacrifier. elle nous tue à petit feu. vous accepter de mettre en nous la bête qui va nous ronger petit à petit pour enfin nous finir, dans la souffrance, dans l’ignorance. mais, ça vous ne le saviez pas.

Il n’y a rien en nous qui nous rend apte ou non inapte aux travaux sous rayonnements. nous sommes faits de la même matière que vous. il y a juste un sacrifice accepté appelé dose acceptable.

Réagissez, aidez-nous. aidez-nous à obtenir un bilan sanitaire des salariés du nucléaire français pour qu’enfin ceux-ci soient pris en charge et soigner dans la dignité.

Vous pouvez écrire à ce gouvernement, aux élus locaux pour que ce bilan soit fait. enfin, vous devez faire la lumière sur votre facture d’électricité pour demander combien de sacrifiés passent dans vos fils électriques. écrivez à vos fournisseurs d’électricité qui vous doivent plus que la lumière.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.