fonctionnement geothermie

Géothermie : comment ça marche ?

Chauffer sa maison grâce à l’énergie du sol est actuellement possible. La technique du chauffage par géothermie se développe de plus en plus en France. Cette science ancestrale forme aujourd’hui l’un des espoirs face à la crise énergétique. Il s’agit d’un système de chauffe qui vise à récupérer la chaleur accumulée dans le sol pour alimenter un système de chauffage à basse température. Mais de quoi s’agit-il en réalité ? Comment ça marche ? Découvrez dans cet article tout ce qu’il faut savoir sur la géothermie. 

Qu’est-ce que la géothermie ?

La géothermie est l’étude des phénomènes thermiques qui se produisent à l’intérieur du globe terrestre. Notamment dans les différentes couches géologiques. Par extension, ce terme définit également la source d’énergie que représentent ces phénomènes. Il existe généralement un bon nombre de techniques d’exploitation de la chaleur de la Terre. L’on peut citer les géothermies à haute et moyenne énergie qui captent une chaleur d’origine magmatique et la géothermie à basse énergie qui capte la chaleur des nappes profondes. À l’échelle d’une maison particulière, c’est en outre la géothermie à très basse énergie qui est utilisée. Dans tous les cas, toutes ses méthodes puisent leur énergie de la Terre pour pouvoir alimenter un système de chauffage. Afin de profiter de son efficacité, il est tout même essentiel de bien le mettre en place. Pour cela, l’idéal serait de faire appel à un expert en la matière. En ce sens, trouvez facilement votre professionnel en plomberie sur Atlant’eco

Principe de base de la géothermie

La géothermie consiste principalement à puiser dans une nappe phréatique ou dans la majorité des cas à prélever l’énergie gratuite contenue dans le sol. L’objectif étant de chauffer une habitation. Notez que cette énergie en question est sans cesse renouvelée par la nature, le soleil, le vent ainsi que la pluie. Ce transfert d’énergie de l’extérieur vers l’intérieur est plus particulièrement assuré par deux échangeurs, aussi bien d’un détenteur que d’un générateur. 

L’évaporateur est l’échangeur de chaleur destiné à prélever l’énergie qui se trouve dans le sol. Ce dernier étant constitué soit de tuyaux PEHD formant une nappe horizontale soit de forage intégrant un échangeur vertical. Le milieu où l’on puise l’énergie est par ailleurs appelé la source froide.  

Cette énergie est ensuite restituée dans le condenseur, le plus souvent à l’aide d’un chauffage au sol. Autrement dit des tuyaux intégrés dans une Chappe avant carrelage, un ventilo-convecteurs ou encore un radiateur basse température. Dans ce cas, c’est la source chaude qui sert d’intermédiaire à la restitution d’énergie. Remarquez que le transfert d’énergie se fait au moyen d’un générateur et d’un compresseur. L’ensemble constitue ce que l’on appelle une pompe à chaleur. 

Fonctionnement de la géothermie

Le principe de fonctionnement de la géothermie est assez simple. Auparavant, sachez que la pompe à chaleur est un système de chauffage thermodynamique fondé sur un principe physique, l’évaporation et la condensation. D’une manière générale, lorsqu’un liquide s’évapore pour devenir un gaz, il absorbe de l’énergie. Quand il se condense pour revenir à l’état liquide, il produit encore de l’énergie. 

La température d’évaporation du fluide frigorifique étant toujours plus basse que celle du sol ou d’une nappe d’eau souterraine. Celui-ci absorbe les calories pour ensuite les restituer dans la phase de condensation. Pour faire simple, l’énergie du sol est donc captée par un fluide caloporteur circulant dans des tuyaux ou des sondes enterrées. Ce fluide circulera par la suite jusqu’à la pompe à chaleur en vue de transformer les calories en chaleur effective. Ainsi, il pourra chauffer un système de chauffage à basse température tel que le radiateur, le ballon d’eau sanitaire ou le chauffe-eau.